AIAVI-aide aux victimes-accès au droit-médiation : Disparition-Espoir AIAVI

Passer la navigation

Association Intercommunale d'Aide aux Victimes d'Infractions
Pays de Montbéliard

Disparition espoir- Avis de recherche -

Depuis 1989 l’association Disparition Espoir soutenait les familles touchées par le drame de la disparition d’un proche sur l’ensemble du territoire national.

Disparition Espoir rassemblait 1045 adhérents, plus de 909 familles se sont adressées à l’association. Elles ont été écoutées, soutenues, orientées dès le premier contact et 572 dossiers ont été constitués.

Par la volonté de son Président, M. Jean Geney, Disparition Espoir a porté haut la voix des familles douloureusement touchées et cette détermination a permis de faire adopter des dispositions légales mettant en place une procédure de recherche des personnes qui disparaissent de manière suspecte ou inquiétante.

Depuis, la création d’un office central des disparitions, service interministériel, est venue renforcer le dispositif à l’échelle nationale.

Aujourd’hui, Disparition Espoir a décidé de s’inscrire dans la dynamique du réseau de l’Institut National d’Aide Aux Victimes et de Médiations (INAVEM) qui regroupe plus de 150 associations sur l’ensemble du territoire français.

Pour ce faire l’AIAVI et Disparition Espoir se sont rapprochées dès 2004 en signant une convention de partenariat définissant les grandes lignes de leur collaboration.

Désormais l’Association Intercommunale d’Aide aux Victimes d’Infractions du Pays de Montbéliard reprend le flambeau. Elle interviendra comme le faisait Disparition Espoir, à la demande des familles souffrant de la disparition signalée d’un de leur membre pour les informer sur leurs droits, leur expliquer les démarches administratives ou judiciaires à effectuer et leur apporter un soutien psychologique. Grâce au réseau INAVEM, elle orientera également les familles vers les associations proches de leurs domiciles.